Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Journal de l'AAPPMA du Bas Verdon

Consultation du public sur la dérogation d'autorisation du tir du grand cormoran

⚠️⚠️⚠️⚠️
Veuillez trouver ci dessous le lien sur la consultation du public sur la dérogation d'autorisation de tir du grand cormoran.
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-arrete-fixant-les-plafonds-departementaux-a2693.html

Pour ceux qu'ils veulent participer, rien de plus simple, il faut cliquer sur le lien ci-dessus et mentionner votre position, puis exprimer vos arguments et mentionner votre nom et prénom.
Voici à la suite quelques arguments qui font suite à notre d'expérience que vous pouvez reprendre.

➡️ le grand cormoran ne possède pas prédateur naturel dans les rivières, l'augmentation de sa population est très importante, la seule limite de l'expansion de sa population c'est la quantité de poisson présent dans les milieux aquatiques et une fois les populations de poisson cet oiseau peut changer facilement de bassin versant ou de tronçon de cours d'eau, alors que les poissons sont figés dans leur élément aquatique qui est déjà contraint, (la sécheresse de cette année ajoute encore un paramètre qui met à mal les populations de poissons)
➡️ depuis quelques années le grand cormoran reste à l'année sur les rivières de l'axe Durance. On peut en compter en plein été une trentaine rien qu'à la confluence Verdon Durance. D'une présence hivernale, la présence de cet oiseau est maintenant pérenne ce qui augmente la pression sur les poissons,
➡️ les milieux sont déjà tellement en souffrance, manque d'eau, problème de continuité écologique, trop de prélèvements d'eau, une température de l'eau trop haute, les problèmes d'hydromorphologie, ... Une pression supplémentaire n'est plus possible si nous ne pouvons pas réguler,
➡️ si on prend le SDAGE Rhône Méditerranée 2022-2027, (document validé suite à une consultation du public et validé par le Préfet de Bassin) quasiment la totalité des bassins versants ont des pressions anthropiques identifiées. D'ailleurs, sans aller jusqu'à la densité de poissons, le label bon état écologique des cours d'eau ne compte qu'une cinquante de cours d'eau actuellement, ce qui atteste du faible nombre de milieu conforme. (Sachant que ce label se limite à la présence / absence de pression) Sur un territoire représentant plus 1/5 du territoire métropolitain, c'est peu de cours d'eau conforme, alors ajouter une pression n'est plus possible pour assurer la pérennité des fonctionnalités des milieux aquatiques,
➡️ l'Etat ne propose aucune autre solution que celle de réguler cette espèce sur notre territoire. En effet, suite à différents échanges avec d'autres AAPPMA nous avons repris l'idée de mettre en place des fils tendus sur les cours d'eau. On fait ça depuis 2018. On se limite aux zones favorables à la reproduction de la truite fario. C'est efficace mais on reporte le problème et on accentue la pression sur d'autres secteurs. En parallèle, quand nous avons les autorisations de tir, nous réalisons des campagnes de régulation, cela prend du temps car, les oiseaux se deplacent énormément et avec le tir avec billes en acier, il faut être assez proche pour avoir une bonne efficacité, ce qui complique la tâche. Ensuite, nous inspectons l'estomac des oiseaux. Systématiquement il y a du poisson dedans, truite fario, gardon, chevesne, ... . C'est énormément d'heure de bénévolat,
➡️ notre AAPPMA avec l'aide de la Fédération de Pêche du Var a fait de nombreux travaux et étude pour améliorer les capacités d'accueil des poissons sur notre territoire, la présence en masse de cormoran risque de limiter l'augmentation des densités de poisson, alors que nous avons reçu de l'argent public pour réaliser ces travaux et avec la bénédiction des services de l'Etat,
➡️ à la vue de l'expansion de la zone de nidification de cette espèce, il y a un besoin d'avoir une politique européenne, notamment avec les pays nordiques où cette espèce possède sa plus grande zone de nidification et la régulation sur l'ensemble du continent devient une nécessité. L'Homme provoque des dérèglements de par ses activités, il faut pouvoir se donner les moyens de pouvoir réguler les effets de certaines "surprotection" et être réactif pour ne pas "sacrifier" les cours d'eau sous des prétextes dogmatiques qui malheureusement ne sont pas intégrés par le grand public pour les milieux aquatiques ! 

Ainsi, avec tous ces arguments nous sommes défavorables à l'arrêt de la dérogation de tir du grand cormoran pour les 3 prochaines années en rivière !

#AappmaDuBasVerdon #fédérationdepecheduVar #pechevar #basverdon #resilience #benevolat #cormorans

Consultation du public sur la dérogation d'autorisation du tir du grand cormoran
Consultation du public sur la dérogation d'autorisation du tir du grand cormoran
Consultation du public sur la dérogation d'autorisation du tir du grand cormoran
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article